Une citoyenne s’adresse à la Cour

Posted on Updated on

Will a judge realize that the Pierrefonds rape development is just an organized crime led project?

Source: Le Devoir
Citoyenne de Pierrefonds-Roxboro et porte-parole de l’organisme Sauvons L’Anse-à-l’Orme, Susan Stacho a déposé une demande en injonction en Cour supérieure mercredi matin afin d’empêcher le développement immobilier sur une parcelle de 20 hectares dans Pierrefonds-Ouest.

La requérante, qui est appuyée par l’organisme Projet Génération, demande à la Cour de rétablir le zonage agricole sur un lot situé au centre du futur développement immobilier envisagé dans Pierrefonds-Ouest.

Elle allègue que lorsqu’en 2010, la Commission de la protection du territoire agricole du Québec avait autorisé le dézonage du lot, elle avait posé une condition, soit que la Ville modifie son schéma d’aménagement dans un délai de 24 mois. Or, le nouveau schéma n’est entré en vigueur qu’au 1er janvier 2015, ce qui rend caduc le changement de zonage permettant la construction résidentielle, fait valoir la requérante.

« Ce n’est qu’une première étape », a indiqué Mme Stacho à sa sortie du palais de justice de Montréal en compagnie de son avocat, Me Ricardo Hrtschan. « Nous allons continuer à nous battre jusqu’à ce que cet espace vert soit protégé. »

Rappelons que le mois dernier, le maire Denis Coderre avait annoncé que son administration allait autoriser la construction de plus de 5500 logements sur un territoire de 185 hectares de Pierrefonds-Ouest composé d’anciennes terres agricoles. Plusieurs groupes citoyens avaient dénoncé la décision de l’administration. De son côté, le Conseil régional de l’environnement (CRE) de Montréal a réclamé mercredi la tenue de consultations publiques sur l’avenir de ces terrains.

Susan Stacho demande au tribunal de rétablir le zonage agricole d’une parcelle de 20