The heat is on

Posted on Updated on

They make money, get profits, we inherit all the negatives – including heat.

Developers make their profits, politicians do their thing, and citizens inherit the disaster – in this case all the medical risks associated with the overheating that results from deforestation and destruction of green spaces. Concrete gets very hot. You don’t have to be a tree hugger to realize our PPU needs to be stopped.

La chaleur gagne du terrain
Les « îlots de chaleur » se multiplient même au nord et en banlieue
Source: Le Journal de Montréal, Sunday August 5, 2012

La croissance du nombre d’îlots de chaleur urbains inquiète les autorités. Ces zones sans ombre ni verdure où le mercure grimpe au point de représenter une réelle menace pour la santé gagnent du terrain partout dans le monde, y compris au Québec.

Pourquoi il y-t-il plus d’îlots de chaleur urbains?

Coupe d’arbres en milieu urbain au profit de projets immobiliers faits de matériaux qui accumulent la chaleur (asphalte, pierre, brique, béton)
La hausse du nombre de voitures entraîne une hausse du nombre de stationnements et de chaleur émise par les véhicules
Changements climatiques

La chaleur accablante dégagée par les îlots de chaleur urbains fait augmenter le niveau de chaleur du corps, ce qui peut entraîner des malaises et même la mort.

Source: Le Journal de Montréal, Sunday August 5, 2012