PPU laisse un goût amer

Posted on Updated on

Cités Nouvelles, May 31st
Sainte-Anne-de-Bellevue: Un PPU qui laisse un goût amer

Lundi soir, le gymnase de l’école primaire du Bout-de-l’Isle était plein à craquer. Près de 300 citoyens de Sainte-Anne-de-Bellevue se sont réunis pour assister à la tant attendue consultation publique concernant le Programme particulier d’urbanisme (PPU) du quartier de l’Anse-à-l’Orme. Applaudissements unanimes, cris d’appuis, injures lancées aux élus… la consultation a été la scène d’un débat.

La conseillère municipale Paola Hawa, qui s’est toujours opposée au PPU, a aussi pris la parole. Lors de son allocution, la tension est vite montée avec Martin Bonhomme lorsqu’elle a mentionné le contenu d’une résolution – adoptée le 10 avril dernier – de cession de terrain dans le secteur nord de la ville au Groupe Grili. «M. Bonhomme, en échange de la cession des terrains, est-ce que vous avez promis de passer ce PPU, d’approuver ce PPU? Oui ou non?», a-t-elle martelé, entre les applaudissements des citoyens présents dans la salle.

Read the Full Story – Cités Nouvelles, May 31st